Journée d’études «Recueils factices : de la pratique de collection à la catégorie bibliographique» (03/05/2019)

Vendredi 3 mai – ENS site Descartes, 15 parvis René Descartes, 69007 Lyon, salle D 202

Programme fascicule

Lire le compte-rendu détaillé de la journée publié par Katell Lavéant (Univ. d’Utrecht) sur le carnet de la Société bibliographique de France

 

PRESENTATION

Cette journée d’étude porte sur la notion de « recueil factice » qui, bien que très couramment utilisée dans les catalogues de bibliothèque et les écrits bibliographiques pour désigner des livres de l’ancien régime, n’a donné lieu à aucune étude. L’expression de « recueil factice » désigne un volume relié dans lequel ont été agrégés des écrits (manuscrits ou imprimés) qui n’ont pas été produits ensemble et n’ont pas (a priori) été pensés pour être rassemblés. La constitution d’un recueil factice résulte d’opérations après coup, soit de gestes d’assemblage, de reliure, réalisés par des acteurs divers et souvent mal identifiés : collectionneurs et lecteurs, bibliothécaires, voire libraires. Cette journée vise à éclairer la fabrication de ce type de volume qui représentent un prisme essentiel de l’accès à bien des œuvres, en mettant en évidence les fonctions et les usages de ce type de volume, ainsi que les logiques intellectuelles et bibliographiques qui ont pu y présider.

Les principales questions qu’explorera la journée d’études seront les suivantes :

genèse et histoire de la catégorie bibliographique de « recueil factice » ; on s’intéressera notamment à la comparaison de traditions historiographiques différentes qui amènent ce type de recueil à être désigné en Allemagne sous le nom de « sammelband » et dans le monde anglo-saxon, sous celui de « miscellaneae » ;

typologie des principaux livres regroupés sous cette désignation ;

usages et fonctions : de quelles pratiques de lectures et rapport aux écrits témoignent les recueils factices ? quelles ont été leur influence sur la transmission des livres et la constitution d’un canon littéraire ?

Pour explorer ces problématiques, la journée est conçue en trois grands temps :

– un atelier autour de livres anciens mis à notre disposition par les bibliothèques partenaires ;

– une conférence de Malcolm Walsby, directeur d’un projet sur une forme de recueil factice courante dans l’Europe de la Renaissance, le « sammelband » (https://sammelband.hypotheses.org/) ;

– deux sessions autour de cas de recueils datant de la Renaissance et d’une période qui donné lieu à la constitution d’un très grand nombre de recueils factices, celle de la Fronde (1649-1652) où ce type de volume s’est vite imposé comme manière de thésauriser et de collectionner les pamphlets publiés.

PRE-PROGRAMME

9.00 : Ouverture et accueil

9.30 : Claire Giordanengo (Bibliothèque Diderot de Lyon) et Isabelle Vouilloux (Bibliothèque de l’Université Catholique de Lyon), « La notion de recueil factice du côté des bibliothèques »

10h15 : Présentation de recueils de fonds anciens (Bibliothèque Diderot et UCLY) par Claire Giordanengo, Isabelle Vouilloux, Ambre Bonte (Lyon 3, CIHAM), Mathilde Bombart (Lyon 3, IHRIM), Michèle Clément (Lyon 2, IHRIM), Edwige Keller-Rahbé (Lyon 2, IHRIM), Céline Poughon (Lyon 3, IHRIM) et Michèle Rosellini (IHRIM Lyon 3)

11.30 : Conférence de Malcolm Walsby (Rennes)

Déjeuner au CROUS

1ère session : Collections (présidente de séance : Isabelle Garnier, Lyon 3-IHRIM)

14.00-14.45 : Katell Lavéant (Utrecht), « Les recueils factices dans les collections Evert Van de Poll et Huybert van Buchell (XVIe siècle, Bibliothèque Universitaire d’Utrecht) »

15.00-15.45 : Hélène Lannier (Lyon 2-Centre Gabriel Naudé), « Les recueils factices dans la bibliothèque du juriste lyonnais Benoît Court (av. 1495-ca. 1559) : un procédé de classification et de conservation »

2e session : Recueils de mazarinades (présidente de séance : Myriam Tsimbidy (Université de Bordeaux Montaigne, CEREC EA 4593 CLARE)

16.00-16.15 : Laura Bordes (Aix-Marseille Universités-CIELAM), « Les mazarinades de la Méjanes : un projet numérique »

16.00-16.45 : Laura Bordes (Aix-Marseille) et Mathilde Bombart (Lyon 3, IHRIM), « Enquête sur des recueils illustrés de mazarinades »

 

La journée est ouverte à tous. Une inscription préalable auprès des organisateurs est conseillée.

Contacts :

mathilde.bombart@univ-lyon3.fr

cartron.maxime@gmail.com

michele.rosellini@ens-lyon.fr

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.